Trading sans écarts d’exécution (slippage) : est-ce possible ?

Par Thomas Giraud

Dans cet article

Chesapeake Energy
ISIN: US1651671075
|
Ticker: CHK
|
Devise: USD
slippage - exécution - featured image
Un trading efficace repose sur la capacité à transformer intelligemment une intention d’achat ou de vente en une transaction effective.

Or, entre le moment où un trader décide d’agir et l’exécution concrète de l’ordre, un écart peut survenir. Cet écart peut affecter la rentabilité du trade concerné, voire de la stratégie concernée.

Cet article vise à explorer le concept d’écart d’exécution. Il commence par définir et expliquer ce phénomène à l’aide d’exemples concrets. Il présente également les différentes méthodes qu’on peut utiliser pour réduire ces écarts. Si vous cherchez un courtier pour investir avec des options, cliquez ici.

Slippage

Qu’est-ce qu’un écart d’exécution ?

Un écart d’exécution (slippage en anglais), c’est la différence entre le prix qu’un trader s’attend à payer ou à recevoir lors d’une transaction (achat ou vente) et le prix auquel la transaction se fait. On a affaire à un écart d’exécution lorsque l’écart de cotation (bid/ask spread) change entre le moment où un ordre au marché est passé et le moment où cet ordre est exécuté. Dans le cas d’un trade long, on a affaire à un écart d’exécution lorsque le prix ask augmente ou diminue entre le passage de l’ordre et l’exécution. Dans le cas d’un trade court, on a affaire à un écart d’exécution lorsque le prix bid augmente ou diminue entre le passage de l’ordre et l’exécution.

On peut observer ce phénomène chez toutes les classes d’actifs, qu’il s’agisse des actions, des obligations, des paires de devises ou des contrats à terme. Et on peut l’observer dans toutes les conditions de marché, même s’il est plus fréquent lors des périodes de forte volatilité.

Lorsque la différence entre le prix d’exécution et le prix visé est favorable au trader (il achète son actif moins cher que prévu ou il le vend plus cher que prévu), on dit que l’écart d’exécution est positif. Lorsque la différence entre le prix d’exécution et le prix visé est défavorable au trader (il achète son actif plus cher que prévu ou il le vend moins cher que prévu), on dit que l’écart d’exécution est négatif.

Advertisements
L'Analyse technique du cac 40
Rentrez votre adresse e-mail et recevez les analyses techniques du cac 40 une fois par semaine
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Écarts d’exécution : un exemple

Prenons l’exemple de l’action Nvidia, dont l’écart de cotation se compose d’un prix bid de 868,05 $ et d’un prix ask de 868,33 $. Imaginons un trader qui passerait un ordre au marché pour acheter 100 parts de cette action dans l’espoir d’une exécution à 868,33 $. Malheureusement pour lui, l’écart de cotation passe à 868,08 $ / 868,36 $ et, lorsque l’ordre de notre trader est exécuté, l’exécution se fait au prix de 868,36 $. L’écart d’exécution de 868,36 – 868,33 = 0,03 $ est alors dit négatif puisqu’il est défavorable au trader.

slippage - exécution - order ticket

Pourquoi y a-t-il des écarts d’exécution ?

Les prix proposés par le marché peuvent changer très rapidement, surtout lorsque la volatilité de l’actif concerné est forte. Dans de telles conditions de marché, les transactions qui s’effectuent sur le marché font évoluer l’écart de cotation en quelques microsecondes ; et le délai qui sépare le passage de l’ordre et l’exécution fait que le prix d’exécution diffère du prix qui était initialement prévu. 

La plateforme de trading que vous utilisez peut également affecter le délai qui sépare le passage d’un ordre de son exécution. Découvrez la plateforme de trading TWS proposée par LYNX pour bénéficier d’exécutions rapides.

Comment éviter les écarts d’exécution ?

Volatilité et liquidité

Le risque de subir un slippage négatif augmente lorsque le marché sur lequel on investit est volatile ou qu’il manque de liquidité. Pour éviter un tel écart d’exécution, on peut donc choisir le bon moment pour entrer sur le marché ou sortir du marché ; et on peut choisir le bon type d’actif.

  • Essayez de réaliser vos transactions lorsque le marché est moins volatil. Concentrez-vous donc sur les heures de trading normales, par opposition aux heures de trading non régulières, souvent caractérisées par une liquidité plus faible. Et ne passez pas vos ordres au moment d’annonces économiques majeures ou de publications importantes concernant l’actif que vous souhaitez négocier, comme un rapport financier trimestriel ou annuel. Les événements de ce type peuvent faire fluctuer les prix de manière significative.
  • Essayez de choisir un actif liquide. Si, par exemple, vous voulez vous exposer à l’évolution des prix du gaz naturel, envisagez peut-être le contrat à terme sur le gaz naturel Henry Hub (symbole : NG), plutôt que l’action Chesapeake Energy (symbole : CHK), qui est peut-être moins liquide.

L’ordre limite et l’order au marché

Pour éviter les écarts d’exécution défavorables, les investisseurs peuvent utiliser l’ordre limite ou l’ordre limité. L’ordre limité est un ordre de bourse qui indique un prix d’achat ou de vente précis et qui ne peut être exécuté que s’il existe une contrepartie équivalente ou plus avantageuse. Si, donc, on utilise l’ordre limite pour acheter un actif, on est assuré d’acheter au prix limite ou à un prix inférieur. Si on utilise l’ordre limite pour vendre un actif, on est assuré de vendre au prix limite ou à un prix supérieur. Avec un ordre au marché, c’est le marché qui décide du prix auquel la transaction se fait. Avec un ordre limité, c’est le trader qui prend cette décision.

slippage - exécution - ordre limite
Le saviez-vous ?
Attention !

Un ordre limite peut ne pas être exécuté. Tant que le prix de l’actif concerné n’atteint pas le niveau du prix limite défini par l’ordre, celui-ci ne peut être exécuté.

De plus, même lorsque le marché atteint le prix limite, la forte volatilité du marché peut faire fluctuer les prix rapidement et réduire ainsi le temps pendant lequel l’ordre peut être exécuté.

Enfin, un ordre limite peut n’être exécuté que partiellement. S’il n’y a pas assez de contreparties disponibles pour exécuter l’intégralité de votre ordre au prix limite que vous avez défini, vous vous retrouverez avec une quantité achetée ou vendue inférieure à ce que prévoyait votre ordre.

Les options et les ordres stop-loss

Nombreux sont les investisseurs qui utilisent l’ordre stop-loss pour limiter les pertes qu’ils pourraient enregistrer en cas de mouvement défavorable de l’actif acheté ou vendu. Cependant, il est important de comprendre que les ordres stop-loss peuvent s’exposer au risque d’un écart d’exécution. Si votre ordre n’est pas un ordre stop-limit, le prix d’exécution sera celui que vous fournira le marché au moment de l’exécution et non celui que vous aurez espéré.  

Une solution consiste à utiliser une option pour protéger sa position. Si vous achetez un actif et que vous voulez vous protéger contre une baisse du prix de cet actif, vous pouvez acheter un put pour limiter vos pertes en cas de baisse du prix de l’actif. Vous serez ainsi certain de vendre l’actif au prix d’exercice de l’option en cas d’exercice de cette option. Dans l’exemple ci-dessous, nous achetons 100 parts de l’action Bank of America au prix de 36,22 $ par part. Et, pour limiter nos pertes potentielles, nous achetons un put dont le prix d’exercice est 35 $ en payant une prime de 0,79 $. Si le prix de l’action passait sous le niveau de 35 $ et que nous exercions notre put, nous vendrions nos 100 parts au prix de 35 $. Notre perte serait égale à seulement [(36,22 – 35) + 0,79] x 100 = 201 $, et ce quel que soit le prix de l’action au moment de l’exercice.

slippage - exécution - protective put

Si vous vendez un actif et que vous voulez vous protéger contre une hausse du prix de cet actif, vous pouvez acheter un call pour limiter vos pertes en cas de hausse du prix de l’actif. Vous serez ainsi certain d’acheter l’actif au prix d’exercice de l’option en cas d’exercice de cette option.

Investir via LYNX

Vous souhaitez investir sur les marchés tout en bénéficiant d’une exécution rapide ? Le courtier en ligne LYNX vous permet d’accéder à l’une des meilleures plateformes de trading du monde financier. La TWS vous permet d’optimiser l’efficacité et la rapidité de vos transactions. Découvrez notre offre :