Le principe de la position short

Appli de trading iPad

Le courtier en ligne LYNX est aussi spécialisé dans le short selling de titres, tels que les actions. Ouvrez votre compte de trading ici et mettez en place vos stratégies de vente à découvert.

Le compte-titres idéal pour les short sellers : un compte-titres par l’intermédiaire de LYNX vous permet non seulement d’acheter des titres, mais aussi de prendre une position short en les vendant. La position short consiste à spéculer sur la baisse des prix. Vous pouvez être en position short sur pratiquement toutes les places boursières : France, Allemagne, États-Unis.


La vente à découvert d’actions

Position short via LYNX

La vente d'actions à découvert

Avec LYNX, vous avez la possibilité de prendre une position short sur des actions. Vous vendez donc des actions que vous ne possédez pas. Il n’est malheureusement pas possible de prendre une position short sur tous les titres négociables. Par exemple, la vente à découvert n’est pas possible pour des actions illiquides ou des titres dont la valeur marchande est faible.

Rendez-vous sur la plateforme de trading et vérifiez quelles actions sont disponibles pour la vente à découvert. Vous pouvez ajouter une colonne supplémentaire à votre écran de trading et y indiquer si une action peut être vendue à découvert ou non.

Avec LYNX, la vente à découvert est possible sur de nombreuses places boursières, à condition de remplir les exigences requises pour l’ouverture d’un compte sur marge. Si vous décidez de prendre une position short, vous pouvez le faire en quelques clics seulement sur la plateforme de trading.

La vente à découvert est autorisée sur les continents et pays suivants :

Europe

  • Europe
  • Allemagne
  • Belgique
  • France
  • Royaume-Uni
  • Italie
  • Pays-Bas
  • Autriche
  • Suède
  • Suisse
  • Espagne

Amérique

  • États-Unis
  • Canada
  • Mexique

Asie

  • Australie
  • Hong Kong
  • Japon

Les positions short : ce qu’il faut savoir

La position short, c’est quoi ?

Lorsqu’un investisseur prend une position short, il vend des actions qu’il ne possède pas. Il espère ainsi profiter d’une baisse du cours de l’action. L’investisseur part du principe que la valeur des actions va baisser et encore, il peut utiliser cette stratégie pour anticiper et profiter d’une baisse éventuelle. Si l’investisseur décide de racheter les actions à une date ultérieure, la différence entre le prix de vente et le prix d’achat déterminera le profit ou la perte de son opération.

Un investisseur peut prendre une position short sur des actions, des ETFs et des obligations mais aussi sur des produits dérivés tels que les options et les Futures. Le présent article ne concerne que les positions short sur des actions.

Une position short est souvent utilisée à des fins spéculatives, c’est-à-dire pour réaliser un bénéfice lorsque les prix baissent. La position short peut aussi être utilisée de manière stratégique, par exemple pour couvrir le portefeuille (hedging).

La date de règlement, c’est-à-dire la date à laquelle les titres doivent être restitués au prêteur, peut être fixe ou non. En cas de date fixe (principalement dans le cas de short selling des contrats à terme tels que des options ou des Futures), le short seller doit racheter les titres concernés au plus tard à la date de livraison ou d’expiration pour éviter la livraison (physique).

Une distinction générale est faite entre la vente à découvert normale et la vente à découvert à nu. Une vente à découvert normale implique l’emprunt des titres à l’avance tandis que dans le cas d’une vente à découvert normale, le vendeur n’a même pas emprunté le titre en question.

Comment fonctionne la position short sur les actions ?

Lorsqu’un investisseur prend une position short, il vend des actions qu’il ne possède pas. Mais comment est-ce possible de vendre des actions que l’on ne possède pas ?

Vous empruntez un certain nombre d’actions à un autre investisseur ou à votre courtier en ligne et vous les vendez sur une place boursière. Si le prix de l’action baisse ensuite, vous pouvez la racheter plus tard à un prix inférieur et rendre les actions empruntées au propriétaire. Pendant toute la durée du prêt, vous devez payer des intérêts au prêteur.

Par le biais de LYNX, lorsque vous pratiquez des opérations de vente à découvert, l’emprunt des actions est automatique. Pour constituer une position short, il suffit de sélectionner « vendre » au lieu d’acheter lorsque vous passez votre ordre. En plus des coûts de transaction avantageux, les positions courtes bénéficient de taux d’intérêt particulièrement avantageux pour le prêt de titres.


La vente à découvert d’actions

Exemple : position short sur des actions

L’exemple suivant d’une transaction short sur des actions illustre les différents scénarios possibles.

Position initiale : une action est actuellement cotée à 100 EUR par unité. Dans l’hypothèse d’une baisse des prix, vous décidez de prendre une position short sur 100 actions pour ensuite racheter les actions empruntées à une date ultérieure.

Transaction short avec profit

Vous procédez à une transaction de vente à découvert portant sur
100 actions à 100 EUR l’unité. La vente de ces actions vous rapporte 10.000 EUR. Si l’action baisse de 10 % jusqu’à 90 EUR et que vous décidez de racheter les actions, vous ne paierez que 9.000 EUR pour les actions empruntées. Votre bénéfice est alors de 1.000 EUR. Vous rachetez
100 actions pour 9.000 EUR, alors que vous les aviez vendues pour 10.000 EUR.

La vente à découvert avec bénéfice

Transaction short à perte

Vous procédez à une transaction de vente à découvert portant sur
100 actions à 100 EUR l’unité. La vente de ces actions vous rapporte 10.000 EUR. Si l’action augmente de 10 % pour atteindre les 110 EUR et que vous décidez de racheter les actions, vous paierez 11.000 EUR pour les actions empruntées. Votre perte est alors de 1.000 EUR. Vous rachetez 100 actions pour 11.000 EUR, alors que vous les aviez vendues pour 10.000 EUR.

Attention : au moment où vous prenez une position courte, vous recevez des espèces à titre de garantie de cette position courte. Ce montant est également appelé « collatéral ». Ceci signifie donc que votre solde en espèces augmente. Cependant, ce collatéral n’est pas pris en compte pour déterminer si vous devez payez des intérêts pour des soldes en espèces négatifs. Vous ne pouvez pas utiliser ce collatéral pour acheter d’autres actions. Vous devez le conserver à titre de garantie. Pour plus d’informations relatives au collatéral, veuillez consulter notre page Service.

La vente à découvert avec perte


Avantages et inconvénients de la vente à découvert

Vente à découvert : avantages et inconvénients

Cette stratégie d’investissement présente évidemment des avantages et des inconvénients. En voici un aperçu ainsi que quelques explications.

Avantages :

  • Le principal avantage d’une position short est sa flexibilité. Vous pouvez non seulement profiter d’une hausse mais aussi d’une baisse du prix.
  • Une position courte permet de couvrir son portefeuille. Le hedging consiste à couvrir le risque financier d’un investissement par un autre investissement. En vendant les actions que vous avez achetées grâce à une position short, vous couvrez (en partie) le risque du marché.
  • Le dernier avantage réside dans la vitesse de la baisse des prix. Alors qu’un marché boursier en hausse évolue en général lentement, on observe le contraire dans le cas d’un marché boursier en baisse.

Inconvénients :

  • La perte potentielle est illimitée. Lorsque vous prenez une position longue, vous ne pouvez perdre que votre investissement initial (si vous n’avez pas acheté sur marge). Le prix ne sera jamais inférieur à 0 EUR. Avec une position courte, votre perte est théoriquement infinie car en théorie, une action peut grimper à l’infini.
  • Vous payez des intérêts pour les actions détenues en position short. Le prix de revient que vous payez pour emprunter des actions est renseigné sur la plateforme de trading sous les taux SLB (Stock Loan Borrow). Le taux d’intérêt varie d’une action à l’autre et peut également varier d’un jour à l’autre, puisqu’il s’agit du résultat de l’offre et de la demande.
  • Un autre inconvénient à ne surtout pas négliger sont les dividendes. Un dividende est un versement (périodique) de bénéfices aux actionnaires. Si vous avez une position short sur une action d’une société qui verse un dividende pendant la période où vous êtes en position short, vous devez payer le dividende brut.
  • Parfois, la vente à découvert se traduit par un short squeeze.Un short squeeze (« pression des shorts ») est un phénomène marqué par une hausse brutale des cours. Cette hausse soudaine contraint de nombreux traders à fermer leur position short et les acheteurs adeptes du momentum débarquent sur le marché. Le prix augmente encore plus vite et de manière encore plus violente. Plus l’intérêt du marché à shorter le produit est élevé, plus un short squeeze est probable. Cette situation a déjà causé des problèmes à de nombreux investisseurs dans le passé. Vous pouvez lire tout sur ce sujet dans cet article : Qu’est-ce qu’un short squeeze ?

À quel type d’investisseur la vente à découvert convient-elle ?

La vente à découvert d’actions fonctionne d’une manière légèrement différente de l’achat d’actions (position longue). Le principe est exactement le contraire de l’achat d’actions et les risques sont plus importants. Après tout, vous pouvez perdre plus que votre mise initiale.

C’est pourquoi il est important que vous compreniez que la vente à découvert comporte des risques et qu’elle requiert de l’expertise, de l’expérience ainsi qu’une forte résistance au risque. LYNX vous recommande vivement de vous informer au préalable sur le fonctionnement et les risques de ces instruments financiers.