Le but que recherche tout investisseur consiste à maximiser ses profits et à minimiser son risque. Le trading de paires est une stratégie qui consiste à parier sur la hausse d’un actif et sur la baisse d’un autre.

Si vos prédictions se vérifient, vous maximisez vos profits en étant gagnant sur deux positions. Si le marché fait diminuer le prix de l’un des actifs et augmenter le prix de l’autre, les gains de l’une des positions compensent tout ou partie des pertes de l’autre position.

Dans cet article, nous vous faisons découvrir cette stratégie couramment utilisée par les traders les plus avertis. Si vous cherchez un courtier pour le trading, cliquez ici.

Les paires

DÉFINITION
Qu’est-ce que le trading de paires ?
Lorsqu’on investit dans une paire d’actifs, on passe un ordre d’achat sur la première action et un ordre de vente sur la seconde afin de profiter de leur forte corrélation positive.

Avec le trading de paires, le crédit reçu à l’ouverture de la position courte permet de compenser le débit encouru à l’ouverture de la position longue, rendant ainsi le coût du trade peu élevé, voire nul. On peut utiliser différents type d’actifs pour réaliser un tel trade : actions, contrats à terme, options, etc. 

Assurez-vous que les deux positions ouvertes représentent la même valeur, et non le même nombre de contrats ou d’actions. Si la première position a une valeur de 2.000 €, la seconde doit avoir une valeur identique ou quasi identique. Grâce à cette identité, un gain (ou une perte) de 3 % sur l’une des positions sera égal à un gain (ou une perte) de 3 % sur l’autre.

Pour en savoir plus sur les corrélations, consultez notre article sur le sujet. Attention ! Le passé n’est pas le futur. Des actifs qui étaient corrélés jusqu’à présent peuvent devenir moins corrélés, voire décorrélés. 

Quand utiliser cette stratégie ?

Le trading de paires est une stratégie neutre qui cherche à profiter de la corrélation positive que deux actifs présentent en général. Lorsque deux actifs qui sont traditionnellement corrélés manifestent une divergence dans l’évolution de leurs prix respectifs, on peut s’attendre à ce que, à terme, ces deux actifs se remettent à évoluer dans le même sens. On peut alors ouvrir deux positions, l’une longue, l’autre courte. On passe long sur l’actif qui sous-performe et on passe court sur l’actif qui surperforme. Si les deux actifs manifestent à nouveau leur corrélation et que leurs prix convergent à nouveau, celui qui sous-performait reprend de la valeur et celui qui surperformait perd de la valeur. On peut alors espérer faire un profit égal au bénéfice net des deux positions.

trading de paires - corrélation - SPY vs QQQ

Pour avoir des chances élevées de succès dans l’utilisation de cette stratégie, on a intérêt à choisir deux actifs qui sont fortement corrélés. En effet, plus la corrélation est forte, plus la divergence observée au niveau des deux actifs a des chances de n’être que passagère. Et plus il est probable que les prix de l’un et de l’autre finissent par converger. Dans l’idéal, on n’exécutera pas cette stratégie si la corrélation n’est pas supérieure à 0,80. Dans l’image ci-dessus, nous donnons l’exemple de la forte corrélation qui unit SPY, l’ETF qui représente le S&P 500, et QQQ, l’ETF qui représente le Nasdaq-100. On voit que les deux courbes évoluent presque toujours dans le même sens : toute divergence pourrait donc n’être qu’une anomalie appelant à être corrigée.

Comment trouver des actifs corrélés ?

Pour trouver d’autres paires d’actifs fortement corrélés, on peut chercher du côté d’actifs appartenant au même secteur d’activité : par exemple, les titres Pepsico et Coca Cola. On peut également chercher du côté d’actifs dont le prix dépend du prix de telle ou telle matière. Nous revenons sur ce cas de figure ci-dessous, dans notre sous-chapitre sur le trading de paires à l’aide de contrats à terme.

Comment connaître la corrélation qui unit deux actifs ?

trading de paires - corrélation - afficher corrélation

Pour afficher la corrélation qui unit deux actifs sur un graphique de la plateforme TWS, entrez le symbole de votre premier actif pour faire apparaître son graphique (SPY, dans l’image ci-dessus). Dans le menu Modifier, sélectionnez Études. Dans le menu Études complètes de la fenêtre Études disponibles, sélectionnez Coefficient de corrélation puis cliquez sur Ajouter. Dans la fenêtre Études appliquées, entrez la longueur de la période que vous voulez considérer dans le champ Période (en l’occurrence, 365 jours). Choisissez le marché que vous voulez comparer dans le champ Contrat. Nous avons ici entré le symbole QQQ pour le comparer au SPY.

Les scénarios gagnants et les scénarios perdants

À quels résultats peut-on s’attendre dans le cas d’un trade impliquant une paire d’actifs ? Dans quels scénarios fait-on un profit ? Dans quels scénarios subit-on une perte ? Comme on va le voir dans les différents cas de figure ci-dessous, le trading de paires permet de gagner de l’argent lorsque le marché connaît un rallye, mais aussi quand il connaît un déclin. La neutralité de cette stratégie, qui n’est ni haussière, ni baissière, fait son charme auprès de nombreux investisseurs.

Tendance haussière

Si les deux actifs connaissent une hausse, mais que l’actif dans lequel vous avez une position longue connaît une hausse supérieure : vous faites un profit.

Si les deux actifs connaissent une hausse, et que les deux hausses sont égales : vous restez à l’équilibre.

Si les deux actifs connaissent une hausse, mais que l’actif dans lequel vous avez une position courte connaît une hausse supérieure : vous subissez une perte.

Tendance baissière

Si les deux actifs connaissent une baisse, mais que l’actif dans lequel vous avez une position longue connaît une baisse inférieure : vous faites un profit.

Si les deux actifs connaissent une baisse, et que les deux baisses sont égales : vous restez à l’équilibre.

Si les deux actifs connaissent une baisse, mais que l’actif dans lequel vous avez une position courte connaît une baisse inférieure : vous subissez une perte.

Divergence

Si l’actif dans lequel vous avez une position longue connaît une hausse et que l’actif dans lequel vous avez une position courte connaît une baisse : vous faites un profit avec les deux positions.

Si l’actif dans lequel vous avez une position longue connaît une baisse et que l’actif dans lequel vous avez une position courte connaît une hausse : vous subissez une perte avec les deux positions.

Gestion du risque

Attention ! Le trading de paires n’est pas sans risque. Si, lors de la durée de votre trade, les deux actifs concernés connaissent une corrélation faible, voire négative, vous perdrez sans doute de l’argent. Il est donc fortement recommandé d’utiliser des ordres stop-loss sur les positions ouvertes lorsqu’on utilise cette stratégie.

Le trading de paires à l’aide d’options

On peut utiliser des options pour parier sur deux actifs corrélés qui présenteraient une divergence temporaire. On peut commencer, par exemple, par vendre un bear call spread dans le sous-jacent qui surperforme par rapport à l’autre actif de la paire concernée ; on vend ensuite un bull put spread dans le sous-jacent qui sous-performe. Si la corrélation entre les deux actifs redevient forte, le déclin de l’actif qui surperformait profitera au bear call spread, et le rallye de l’actif qui sous-performait profitera au bull put spread.

Le trading de paires à l’aide de contrats à terme

On peut également utiliser des contrats à terme pour profiter d’un retour à la convergence de deux matières premières ou de deux devises. Si on dispose d’un compte de trading de petite taille, on peut se tourner vers des « mini contrats », tels que le E-Mini S&P 500. Une stratégie couramment utilisée par les investisseurs consiste à passer des ordres opposés sur un indice boursier et sur un contrat future correspondant, au cas où les deux instruments financiers auraient des performances différentes ou divergentes. Si, par exemple, le E-Mini S&P 500 progresse plus vite que le S&P 500, on peut parier sur une baisse de ce mini contrat et sur une hausse de l’indice. 

trading de paires - corrélation - S&P 500 vs E-Mini S&P 500

On peut également utiliser la corrélation positive qui unit une devise et une matière première pour parier sur une hausse de l’un et une baisse de l’autre. Sur le graphique ci-dessous, on peut voir que le cours du dollar australien est fortement corrélé au prix de l’or. C’est que l’Australie est l’un des principaux pays producteurs d’or. De sorte que la santé de son économie et de sa monnaie dépend largement du prix de l’once troy. Si, par exemple, le dollar australien prenait de la valeur face au dollar américain et que, dans le même temps, le contrat à terme continu sur l’or perdait de la valeur, on pourrait alors envisager le trading de cette paire. Il faudrait alors passer long sur le contrat future et passer court sur la paire AUD/USD.

trading de paires - corrélation - AUDUSD vs GC

Investir dans des paires d’actifs chez LYNX

LYNX vous donne la possibilité d’investir dans des actions de presque chaque société cotée en bourse dans le monde entier. Vous accédez à près de 150 bourses dans 33 pays. Vous pouvez également investir dans un grand nombre d’instruments financier, y compris les options et les contrats à terme. Consultez notre offre :

Vous souhaitez investir sur la bourse ?

Utilisez un compte-titres via LYNX pour vos transactions boursières. Réalisez toutes vos opérations à partir d’un seul compte : acheter des actions, négocier des options, négocier des Futures ou investir dans des ETFs. Pour en savoir plus sur le courtier en ligne LYNX, cliquez ici

--- ---

--- (---%)
Mkt Cap
Vol
Plus haut du jour
Plus bas du jour
---
---
---
---

Displaying the --- graphique

Afficher le graphique du jour