Analyse Technique CAC 40

Dans la rubrique Analyse Technique CAC 40, notre expert fait part chaque semaine de ses commentaires sur l’indice phare de la Bourse de Paris ou ses principales valeurs. Il vous aide à élaborer vos propres prévisions pour les jours, semaines et mois à venir.

Analyse Technique CAC 40 : les dernières actualités sur le CAC 40

Grâce à nos analyses de l’indice CAC 40 et de ses composants, vous prendrez connaissance de toute l’actualité de la Bourse de Paris. Notre expert met en lumière les tendances du moment en analysant à l’aide d’indicateurs techniques les graphiques de l’indice et des actions qui le composent.


Analyse Technique CAC 40 : 22.-28.11.2021

Interpréter les messages contradictoires de l’action Kering

Par |
Dans cet article

Kering
ISIN: FR0000121485
|
Ticker: KER --- %

---
EUR
---% (1 J)
1 S ---
1 M ---
1 A ---
Suivre l'action Kering

Analyse technique de l’action Kering (KER) : graphiques hebdomadaire et journalier

À Paris, le CAC 40 a atteint la semaine dernière de nouveaux records absolus. À 7117,49 points ce lundi, il enregistre un léger recul par rapport à son cours de clôture de vendredi (-0,18 %). Mais la période des fêtes approche, qui se caractérise généralement par des marchés d’actions robustes. Rien ne semble pouvoir empêcher l’indice phare de la Bourse de Paris de franchir la barre des 7200 points à terme.

analyse technique CAC 40 - indice CAC 40 - 22112021

Cadres temporels

Un des problèmes qui se posent à l’analyse technique, ce sont les messages contradictoires envoyés par différents cadres temporels. Il n’est pas rare de voir le graphique journalier d’une action montrer une tendance haussière et le graphique hebdomadaire de la même action montrer une tendance baissière. Ou alors c’est l’inverse qui se produit : la tendance est baissière sur le graphique journalier et haussière sur le graphique hebdomadaire. On peut résoudre ce problème en choisissant deux cadres temporels voisins (par exemple, mensuel et hebdomadaire, hebdomadaire et journalier, journalier et horaire, etc.) et en leur faisant jouer des rôles différents. Dans le cadre long, on détermine la nature de la tendance : haussière, baissière ou latérale. Dans le cadre court, on cherche des opportunités d’achat ou de vente, selon la nature de la tendance identifiée.

L’exemple de l’action Kering

analyse technique CAC 40 - graphique hebdomadaire Kering - 22112021

Prenons l’exemple de l’action Kering. Considérons le cadre hebdomadaire comme notre cadre long et le cadre journalier comme notre cadre court. Cherchons d’abord à identifier la nature de la tendance sur le graphique hebdomadaire (cf ci-dessus). La pente de la moyenne mobile exponentielle est ascendante. Celle de l’histogramme du MACD aussi. Nous pouvons donc estimer que la tendance est haussière dans le cadre temporel hebdomadaire.

Si on se range du côté des haussiers, on doit donc chercher à passer long. Mais quand acheter ? À quel niveau de prix ? Pour acheter à bas prix, on se tournera vers le graphique journalier (cf ci-dessous). Et on attendra une baisse du cours de court terme pour identifier une opportunité d’achat intéressante. Différentes techniques permettent d’identifier de telles opportunités. On peut par exemple utiliser un oscillateur tel que le Force Index, le RSI ou la stochastique, pour guetter ses signaux d’achat. Lorsque le Force Index 2 jours passe sous sa ligne 0, il indique un marché survendu. Dans le cas de l’action Kering, l’oscillateur est passé sous sa ligne 0 et envoie donc un signal d’achat.

analyse technique CAC 40 - graphique quotidien Kering - 22112021

Recevez l’Analyse Technique sur le CAC 40 chaque semaine par-email !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

--- ---

--- (---%)
Mkt Cap
Vol
Plus haut du jour
Plus bas du jour
---
---
---
---

Displaying the --- graphique

Displaying today's chart


L'actualité des marchés : les dernières infos

Analyse technique de l’action Eurofins Scientific (ERF) : graphique journalier

Le CAC 40 continue son ascension vers des sommets jamais atteints. L’indice phare de la Bourse de Paris vient d’enregistrer une hausse hebdomadaire de 0,72 %. Et, ce lundi, à 14h, il progresse à nouveau de 0,48 % pour se situer à 7.125,82 points. Jusqu’où le rallye actuel emmènera-t-il les actions françaises ? Sur le graphique journalier ci-dessous, le RSI 14 périodes approche des 80 % et indique un marché suracheté. Mais l’indicateur progresse de la même façon que les prix, sans former de divergence baissière (cf. notre flèche rouge). C’est le signe d’une tendance haussière saine.

analyse technique CAC 40 - indice CAC 40 - 15112021

Le Force Index

Le Force Index est un oscillateur créé par Alexander Elder et que la plateforme Trader Workstation vous permet d’utiliser. Dans le menu Modifier de la fenêtre de votre graphique, sélectionnez Études > Études du momentum > Force Index. Si on choisit un cadre temporel journalier, cet indice se calcule d’après la formule suivante :

Force Index = Volume du jour x (Cours de clôture du jour – Cours de clôture de la veille)

analyse technique CAC 40 - Eurofins Scientific - 15112021

Le Force Index permet d’évaluer la force des haussiers lors d’un rallye et la force des baissiers lors d’un recul. Lorsque la valeur de l’indice est lissée par une moyenne mobile exponentielle, elle permet d’anticiper des renversements de tendance. Prenons l’exemple de l’action Eurofins Scientific, qui connaît une tendance baissière depuis le 22 septembre. À la droite du graphique journalier ci-dessous, on peut voir que l’indice s’apprête à passer au-dessus de 0. C’est le signe qu’un renversement de tendance haussier est possible. Sans doute, l’indice était déjà passé au-dessus de 0 le 20 octobre. Et ce signal d’achat n’avait pas été suivi d’un renversement de tendance (cf. notre cercle rouge). Ce deuxième signal d’achat envoyé par le Force Index, s’il se produisait, serait plus fiable, cependant. Le deuxième creux formé par l’indice est supérieur à celui du déclin précédent (cf. nos flèches rouges). Cela montre que les baissiers s’affaiblissent.

Analyse technique de l’action TotalEnergies (TTE) : graphique journalier

À Paris, le CAC 40 semble ne connaître qu’une seule direction : vers le haut ! Après quatre semaines haussières d’affilée, l’indice phare de la Bourse de Paris a clôturé la semaine dernière à nouveau en hausse (+2,31 %). Ce rallye impressionnant lui a même permis d’atteindre un niveau record. Les signes de force sont multiples chez Euronext Paris. Par exemple, le cours du CAC se maintient ce lundi au-dessus de la barre symbolique des 7.000 points. Mais, sur le graphique hebdomadaire ci-dessous, le RSI 14 périodes indique un marché suracheté et décrit une divergence baissière. Si on voulait passer long sur ce marché, on aurait sans doute intérêt à attendre un pullback.  

analyse technique CAC 40 - indice CAC 40 - 08112021

Cours et volume en baisse sur le marché de l’action Total

L’action Total a connu une année 2021 haussière, après le choc subi en 2020. Mais elle a entamé un repli vers la fin du mois dernier. Le cours du titre est passé d’un plus haut à 45,155 € le 20 octobre à un plus bas à 42,625 € le 3 novembre. Cependant, le volume des échanges semble indiquer qu’il s’agit d’un simple pullback, plutôt que d’un renversement de tendance. D’une part, le rallye qui a précédé le repli récent a été accompagné d’une hausse du volume d’échanges (cf. nos flèches ascendantes sur le graphique journalier ci-dessous). Lorsqu’un rallye s’accompagne d’une hausse du volume, c’est un signe de la force des haussiers. On peut donc s’attendre à ce que le cours du titre dépasse le pic de ce rallye dans le futur.

analyse technique CAC 40 - TotalEnergies - 08112021

D’autre part, on a pu observer une baisse du volume lors de la baisse récente du cours de l’action (cf. nos flèches descendantes ci-dessus). C’est le signe d’une riposte timide de la part des baissiers. Force des haussiers lors du rallye précédent, faiblesse des baissiers lors de la baisse récent : les ingrédients d’un pullback de courte durée sont réunis. Aujourd’hui, l’action Total se négocie au-dessus de son cours de clôture de vendredi. Elle semble prête à amorcer un nouveau rallye. Mais on surveillera ici le volume d’échanges. Une nouvelle hausse de celui-ci viendrait confirmer la bonne santé de la tendance haussière qui s’annonce.

Analyse technique de l’action Air Liquide (AI) : graphique 4 heures

À Paris, le CAC 40 multiplie les signes de bonne santé ce lundi (6887,50 points). D’une part, il se maintient au-dessus de la limite supérieure du gap baissier du 18 août sur son graphique journalier (cf. notre ligne horizontale sur le graphique ci-dessous). D’autre part, il se hisse au-dessus de la ligne de tendance qui lui servait de support depuis février et qu’il avait cassée en septembre (cf. notre oblique). Ce support était devenu résistance. Et il avait forcé l’indice de la Bourse de Paris à passer la deuxième moitié de septembre et l’essentiel du mois d’octobre sous cette ligne. En surmontant cette résistance, le CAC 40 fait preuve d’une vigueur encourageante pour les haussiers.

analyse technique CAC 40 - indice CAC 40 - 01112021

Les bulls vont-ils reprendre le pouvoir sur le marché Air Liquide ?

Après un repli en septembre et début octobre, l’action Air Liquide a amorcé un rebond le 12 octobre. Les haussiers ont alors repris le pouvoir sur ce marché. C’est ce qu’a indiqué l’histogramme du MACD en s’élevant au-dessus de son niveau zéro (cf. notre cercle vert), puis en atteignant un pic plus élevé (cf. notre flèche verte). Après un rallye impressionnant, l’action a entamé une phase de consolidation. Les baissiers ont alors ainsi le pouvoir. Comme en témoignait l’histogramme du MACD en passant sous son niveau zéro (cf. notre cercle rouge).

analyse technique CAC 40 - Air Liquide - 01112021

Mais cette offensive des baissiers n’a permis que brièvement au cours de passer sous ses moyennes mobiles à 13 et 26 périodes (cf. nos courbes rose et bleue). Aujourd’hui, ce cours se situe au-dessus de ces moyennes mobiles et celles-ci sont orientées vers le haut. Ces signes de force sont confirmés par les signes d’affaiblissement que donnent les bears. L’histogramme du MACD se situe en effet sous son niveau zéro. Cela suggère que les baissiers ont déjà fourni leur effort maximal. De plus, la pente de cet indicateur est ascendante (cf. notre flèche rouge). Comme si l’histogramme s’apprêtait à passer au-dessus de 0. Les bulls vont-ils bientôt reprendre le pouvoir ?

Analyse technique de l’action L’Oréal (OR) : graphique hebdomadaire

À Paris, l’indice CAC 40 ne parvient toujours pas à franchir la limite supérieure du gap baissier du 18 août sur son graphique journalier (cf. notre ligne horizontale ci-dessous). Il ne parvient pas non plus à passer au-dessus de la ligne qui lui a servi de support à partir de février. On surveillera le comportement du cours à l’approche de ces deux lignes. S’il ne réussissait pas à les franchir à nouveau, ce serait la confirmation de la faiblesse actuelle du CAC 40 à ces niveaux importants.

analyse technique CAC 40 - indice CAC 40 - 25102021

L’effet SUE

L’Oréal a rapporté des ventes s’élevant à 8 milliards d’euros pour le troisième trimestre de 2021. L’an passé, au même trimestre, ce montant s’élevait à 7 milliards. Ces bons résultats ont permis à l’action du groupe de faire un bond de +5,08 % le 22 octobre.

analyse technique CAC 40 - L'Oréal - 25102021

D’après la théorie de l’ « effet SUE », après l’annonce de résultats financiers bien supérieurs aux prévisions, on peut observer un phénomène particulier. L’action concernée a tendance à « dériver » dans la direction du bond qu’elle a fait après cette annonce. Et ce pendant au moins 60 jours. Dans le cas de L’Oréal, on peut donc s’attendre à une progression du titre dans les semaines à venir. Aujourd’hui, le cours du titre recule (-0,57 %). Mais, à 386,25 €, il se situe toujours à un niveau élevé. Il reste près de son cours de clôture de la semaine précédente (388,05 €). Sur le graphique ci-dessus, la pente de l’histogramme du MACD est ascendante. Ce signe de force sur un graphique hebdomadaire tend à confirmer l’hypothèse d’une « dérive » haussière pendant les prochaines semaines. L’action pourrait retester le niveau des 406,25 €, un plus haut qu’elle a atteint le 12 août (cf. notre ligne horizontale).

Analyse technique de l’action Crédit agricole (ACA) : graphique 4 heures

La semaine dernière, l’indice CAC 40 est parvenu à franchir sa ligne de tendance descendante (cf. notre graphique journalier ci-dessous). Ce signe de force pourrait annoncer une phase de consolidation. On surveillera le comportement des cours à l’approche de la limite supérieure du gap baissier du 18 août (cf. notre cercle rouge). Si le CAC 40 échouait à surmonter cette barrière, ce serait la confirmation de la présence d’une résistance à cette hauteur (cf. notre ligne horizontale).

analyse technique CAC 40 - indice CAC 40 - 20102021

Les phases de consolidation

À l’intérieur d’une tendance, on voit souvent les rallyes ou les déclins faire des pauses. Pendant ces phases de consolidation, on n’a affaire ni à une continuation ni à un renversement de la tendance principale. L’action ou l’indice se contente d’évoluer à l’intérieur d’un range délimité par un support et une résistance. Ces phases se signalent souvent par de faibles volumes d’échanges. Parmi les figures chartistes caractéristiques de ces périodes, on compte le triangle ascendant/descendant et le rectangle. Sur le graphique 4 heures de l’action Crédit agricole, on assiste peut-être à la formation d’un nouveau rectangle.

analyse technique CAC 40 - Crédit agricole - 20102021

Après un mouvement haussier, l’action Crédit agricole a connu à partir de la fin mai une phase de consolidation. Ce mouvement latéral a été délimité par une limite supérieure près de 12,50 € et par une limite inférieure près de 11,10 €. Puis un rallye alimenté par un volume en hausse (cf. notre flèche rouge) a permis au cours de franchir sa ligne de résistance. L’action pourrait maintenant entrer dans une nouvelle phase de consolidation. Dans ce cas, on pourrait voir se former un nouveau rectangle.

La ligne de support de ce rectangle pourrait être l’ancienne ligne de résistance des 12,50 €. Et sa ligne de résistance pourrait se situer au niveau des 13 €. Le niveau des 12,50 € a déjà servi de support lors du déclin précédent. Le 13 octobre, la baisse du cours s’est interrompue à 12,482 €. Si le niveau des 12,50 € parvenait à nouveau à interrompre un déclin, ce serait la confirmation de la force de l’action à cette hauteur. Quant au niveau des 13 €, il a déjà servi de résistance lors du précédent rallye. Il est testé à nouveau aujourd’hui, avec un cours actuel à 12,820 €. S’il parvenait à arrêter le rallye actuel, ce serait la confirmation de la faiblesse de l’action à cette hauteur.